Smart City : l’innovation technologique au service de la ville du futur

Smart City

Publié le : 02 février 20225 mins de lecture

Le concept de la smart city s’est largement répandu tout en restant incompris par la plupart. Nous allons donc essayer de comprendre ce principe d’urbanisme révolutionnaire qui a su mettre les avancées technologiques au profit de la construction des villes du futur. Dans cet article, vous trouverez les caractéristiques et avantages de la smart city.

L’origine de la Smart City

L’origine de la Smart city remonte au début des années 2000. La Corée du Sud fut la première à expliciter cette vision futuriste des villes grâce à une start-up innovante qui est considérée comme le précurseur de ce concept qui ne cesse de prendre de l’ampleur surtout avant la transformation numérique. Cependant, l’expression a été concrètement mentionnée par Bill Clinton qui demanda à un géant des équipements de réseaux de tout en mettre en œuvre pour réduire les émissions de CO2 grâce aux outils technologiques. Le but est de désencombrer les villes et d’optimiser le confort des habitants. Bill Gates a lui aussi voulu lancer le challenge de créer des programmes informatiques dans le but de développer le concept des villes connectées. Si ces événements ont amorcé les projets d innovation, elles constituent la base d’une vision qui aujourd’hui a pris une plus grande tournure.

Les principaux objectifs de la Smart City

Ce défi qui n’était encore qu’une idée à exploiter au début du millénaire a réussi à convertir plusieurs pays et villes du monde entier. Si les approches employées varient en fonction des moyens disponibles et de l’identité culturelle, elles ont pour point commun le désir de transformer les comportements des citoyens au quotidien. L’objectif majeur est de fournir des solutions durables à des problématiques omniprésentes comme le mode de consommation et de déplacements.

La Smart city s’inscrit dans le souci de mettre les nouvelles technologies au profit des enjeux démographiques à savoir le vieillissement des populations et l’accroissement du nombre des habitants. Simultanément, les gouvernements comptent sur la révolution digitale pour résoudre les problèmes de réchauffement climatique, l’appauvrissement des sociétés, les défis du secteur de la santé, etc. Les résultats visés se veulent à long terme sachant que la notion de durabilité préfigure au concept de la smart city.

Concilier intérêt des citoyens et développement des technologies

La révolution numérique a permis de développer de nombreuses armes contre les problématiques sociétales précédemment citées parmi lesquelles figure l’intelligence artificielle. Les solutions proposées ont pour but d’améliorer la qualité de vie des citoyens tout en dynamisant les villes. Alors que le schéma des smart city étaient au début des années 2000 le spectacle des avancées technologiques, il a peu à peu évolué vers une image plus soucieuse de l’intérêt des habitants. Tous les composants de la ville placent le bien-être des citoyens au cœur de leur engagement. En d’autres termes, ils essaient de répondre aux besoins concrets en intégrant les habitants au dialogue.

Les décisions sont prises de manière collective avec la possibilité de débattre ouvertement et de fournir son opinion en toute transparence. Cependant, cet écosystème innovant n’avait aucune chance d’atteindre les objectifs pour lesquels il a été créé en étant uniquement orienté vers l’intérêt du citoyen. Il fallait mettre en place une stratégie incluant de nombreux acteurs à savoir les jeunes entreprises, les organismes académiques, les centres de recherche, les multinationales, etc. L’image s’éclaircissait progressivement en essayant de donner naissance à une société inclusive et participative.

Le rôle des technologies modernes

Les citoyens occupaient une place prépondérante dans la dynamique de la Smart City. Cependant, celle-ci est associée dans les esprits aux innovations et à la technologie. Pour améliorer la gestion urbaine, elle a su déployer les ressources de l’agilité numérique. Les avancées technologiques ont rendu ce pari possible notamment la connexion Internet à haut début, la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle. La création d’entreprises innovantes ne cesse de fournir aux Smart City des solutions concrètes pour atteindre les objectifs que ces villes se sont fixés quelques décennies plus tôt. Ce que vous devez retenir, c’est que même si les technologies sont au centre de ces projets, la gestion urbaine demeure le challenge initial. Ainsi, plutôt que de considérer ces solutions high-techs comme une finalité en soi, il faudrait y voir le moyen de renforcer le bien-être des occupants. Et c’est grâce à ce schéma qu’un lien sacré s’est créé entre la technologie et l’intérêt de la société.

Comment améliorer la vie des usagers grâce à la Smart City ?
Quelles sont les grandes entreprises de Smart Building ?

Plan du site