Création de tableau de bord : guide pratique

tableau de bord

La première étape de la création du tableau de bord consiste à définir les exigences en les associant aux données disponibles. Le tableau de bord a généralement deux tâches : il permet au créateur de prendre la meilleure décision sur son sujet et le communique à son manager ou à son équipe. Découvrez comment créer un tableau de bord.

Aller à l’essentiel et répondre aux problématiques métiers

Un tableau de bord d’entreprise est un écran unique qui contient les indicateurs qui sont les plus importants. L’idée, c’est d’aller à l’essentiel et de choisir les indicateurs les plus exigeants pour votre entreprise. Votre première tâche est de bien comprendre votre entreprise. Les onglets dans Excel ou bien les menus secondaires dans les autres outils de visualisation des données peuvent vous donner une meilleure compréhension de votre sujet et gagner en granularité. Vous devez aussi définir vos besoins opérationnels et vous adapter à votre audience. Quelles données peuvent répondre à des questions commerciales spécifiques ? Les organisations et les professions sont différentes. La configuration du tableau de bord interne de l’entreprise dépendra de ces facteurs en interne. Ensuite, créez un écran ou bien un onglet pour chaque question. L’utilisateur ne veut pas connaître toutes les informations qui sont disponibles sur l’entreprise. Il veut avoir un regard qui correspond à son métier et à ses problématiques comme ressources humaines, vente, marketing, etc. Vous avez donc la responsabilité de travailler en amont pour comprendre les attentes du management et votre équipe a une bonne corrélation avec la réalité de terrain. N’oubliez pas que beaucoup de données sont accessibles au public sur les bases de données. Pour plus d’informations, cliquez sur toucantoco.com

Un processus évolutif et variable

Faire des tableaux de bord est un processus évolutif. Tout comme votre projet, votre service et votre entreprise, ils sont en constante évolution. Une bonne visualisation des données permet aux entreprises d’affiner leurs besoins, mais il ne faut pas oublier de vérifier régulièrement vos objectifs et de vérifier avec elles si leurs indicateurs sont toujours opérationnels. Les métriques doivent toujours générer des actions potentielles de votre public. Par exemple, la baisse du nombre de visiteurs du site web incitera le service marketing à prendre des mesures immédiates. Les données sont exploitables, elles révèlent des anomalies et permettent des décisions rapides en fonction du contexte et des besoins. C’est la raison d’être d’un bon tableau de bord. Premièrement, les indicateurs doivent être cohérents avec la stratégie globale d’entreprise ou du service, et doivent être atteints sur la base d’objectifs clairs et réalisables. Ensuite, sachez que choisir le mauvais indicateur est un risque courant dans l’entreprise, il est donc nécessaire de prendre le temps de définir les indicateurs et d’impliquer votre équipe dans l’atteinte des objectifs en prenant les bonnes décisions. Un tableau de bord d’entreprise efficace dépend du choix relatif des indicateurs et de la façon dont les données sont visuellement partagées. Pour que l’indicateur ait sa place sur le tableau de bord, il doit être facile à comprendre et adapté à ceux qui y ont accès. Il doit également être comparable et contextuel. Par exemple, s’il n’est également pas comparé à l’année qui est précédente ou bien au chiffre d’affaires des concurrents, le chiffre d’affaires n’a aucun sens. Vous devez aligner cette logique avec tous les indicateurs et vous mettre dans la perspective du public.

Le tableau de bord mobile: un outil interactif  

La plupart des utilisateurs visualisent leurs rapports sur l’ordinateur. Cependant, les personnes mobiles telles que les managers, les décideurs et les commerciaux sont souvent éloignés du bureau et doivent pouvoir accéder à leurs tableaux de bord à tout moment et en tout lieu. Par conséquent, le tableau de bord d’entreprise doit être un outil interactif afin que vous puissiez manipuler les données à portée de main en quelques clics sur la tablette. Vous pouvez également toucher votre visualisation pour afficher des informations plus détaillées, naviguer de l’interface principale vers différentes catégories et, surtout, pouvoir les afficher lors de vos présentations et réunions. Si votre analyse de données est tirée d’une grande quantité de données que vos employés connaissent, ils accepteront plus facilement les informations que vous leur communiquez. À vous de donner un exemple à comparer avec la culture du public. Sortez les sentiers battus et présentez les données en traitant le contexte et les informations qu’elles véhiculent.

Faciliter une lecture rapide

Lorsque vos données sont faciles à lire, elles seront plus vite comprises. Ensuite, la décision sera simplifiée et pertinente. De plus, les lecteurs ne sont toujours pas familiarisés avec le format de données leur étant présentées, il est donc important de rendre les informations aussi intuitives que possible. Les tableaux de bord des entreprises contiennent souvent des dizaines d’indicateurs et de graphiques, ce qui déroute les lecteurs.

Les étapes de la mise en place d’une prévision de vente
Assistant virtuel, quels avantages ?